lundi 23 décembre 2013

Les ruches Nicot

Suite à une question d'un lecteur du blog, qui m'a demandé pourquoi je travaillais avec des ruches en plastique Nicot, j'avais prévu de répondre.

C’est ce que je fais aujourd’hui.

Comment est composée une ruche Nicot ?




Elle est composée d’un fond (aéré ou non),




d’un corps Dadant 10 cadres, 


d’un couvre cadre nourrisseur, 



et d’un toit.



Les cadres peuvent être droit ou Hofmann. Le corps a alors soit une crémaillère soit des bords lisses.




Le fond est maintenu au corps de ruche par 4 petits clips. 



Les hausses qui seront posées sur le corps sont maintenues en position par des petits centreurs. 



Le poids d’une ruche Nicot sans les cadres bien sûr, est d’un peu plus de 10kg.
A noter que j’ai choisi d’utiliser des cadres en bois droit. Je n’utilise pas les cadres tout plastique.



Pour améliorer l’isolation j’ai rajouté une épaisseur de mousse Api Foam qui a l’air de bien tenir. Par contre le toit ne se clippe plus à cause de la sur épaisseur que cela engendre, mais le toit ne s’envole pas pour autant.

Un petit retour en arrière s’impose pour bien comprendre mon choix. Pour moi la rencontre avec les ruches Nicot, c'est faite lors de mon premier stage en apiculture chez Bernard Nicollet. A l'époque, il ne travaillait qu'en ruches plastique. Au premier contact je n’ai pas été séduit. J’avais des aprioris avec le plastique et cela ne collait pas avec l’image de l’apiculture proche de la nature. Apres quelques heures d’utilisations, je suis revenu sur ma première impression même si je reconnais ne pas avoir eu beaucoup d'autres expériences avec des ruches en autre matériau.

C'est un sujet assez polémique je trouve, les ruches en plastique. Il n'y a qu'à lire les commentaires assez excessifs sur certains forums spécialisés en apiculture des pour comme des contres. Je constate que les possesseurs de ruches plastiques ne font pas états de suite de leur choix. Même si de plus en plus d'apiculteurs mettent des fonds de ruches plastiques à la place des fonds en bois.
Pour moi la ruche Nicot tout plastique, je ne parle pas des cadres,  à l'énorme avantage d'être toujours aux mêmes dimensions. Il n'y a pas de décalage. Les ajustements sont toujours les mêmes et tout s'assemble très bien. Leur entretien est plutôt limité durant la saison.

Si les fonds plastique aérés sont de plus en plus utilisés c'est surtout et aussi parce que dans la lutte contre le varroa ils sont très pratiques. Ils sont faciles à changer qu'ils soient utilisés pour une ruche en bois ou pour une ruche en plastique. Comme pour toutes les pièces de la ruche le nettoyage se fait au karcher et avec de la soude.

Un autre énorme avantage pour moi, qui ne suis pas un travailleur de force, et je reconnais ne pas être un grand costaud, c’est le poids des ruches Nicot. Globalement le poids est divisé par 2 par rapport à celles en bois. Je souhaite préserver mon dos le plus longtemps possible, et je vois là une bonne solution pour y arriver.

Maintenant je reconnais les qualités du bois. Cela rend une ruche plus chaleureuse. Le bois est un élément vivant qui est indéniable. Je suis aussi persuadé que le bois, utilisé en circuit court, c’est-à-dire produit sur place, transformé sur place et vendu sur place sous forme de ruche est ce qu’il y a de plus écologique. Au contraire acheter des ruches en bois, dont la provenance de production se trouve éloignée, voir même en dehors de l’Europe n’est plus aussi intéressant en terme d’impact écologique. Le carburant du transport, le stockage rentre en compte dans le calcul du bilan carbone. Un autre avantage du bois c’est qu’il est possible de les peindre facilement et d’y mettre de la couleur, ce que ne permet pas la matière des ruches Nicot. Les annotations au stylo Posca tiennent sur les toits, mais de là à peindre tout une ruche au Posca… Par contre le toit est assez glissant, et poser 2 ruches l’une sur l’autre demande vraiment à ce qu’elles soient bien maintenues ensemble. Dans les virages elles peuvent glisser. Sur ce point faut faire un peu attention. Le système de grille d’entrée des ruches est vraiment très pratique. Il suffit de retourner la porte pour que les abeilles ne puissent plus sortir. C’est quand même plus agréable, et plus rassurant en voiture.
Un point qui reste à améliorer c’est l’absence de bonnes poignées pour le transport. Le corps à bien des poignées intégrées mais ce n’est pas des plus pratiques. Au bout de quelques minutes, les kilos de la ruche sur les doigts deviennent très lourds. J’ai vu dernièrement dans une revue, un apiculteur qui avait mis des poignées métalliques pour le transport. Je vais me renseigner car je pensais que ce n’était pas du tout envisageable.

N’aillant pas de ruche en bois, il m’est difficile de faire une comparaison au niveau de la conduite. Je veux dire, je ne sais pas si une ruche en plastique permet à la colonie de démarrer plus tôt ou contraire elle démarre plus tard au printemps. En me comparant à mes collègues, il me semble ne pas constater de différence.  



19 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour Olivier,

Merci d'avoir répondu à ma demande. Je trouve de plus en plus que les ruches plastiques ont beaucoup d'avantages (entretien, durée, légèreté...). Certains font des mixtes toit en fer ou hausse en bois. J'aurai aimé savoir si vous avez remarqué des effets sur la teigne, malgré des cadres en bois, certains rapportent avoir beaucoup moins de teignes. Vous utilisez la plaque de fermeture blanche pour le fond de ruche, pour fermer les trous d’aération et ainsi protéger vos abeilles du froid ?
Comme couvre-cadre je n'ai pas bien compris ce que vous mettiez.
Après je vais peut être essayer le nourrisseur, vous en avez l'air assez satisfait et ne pointez aucun inconvénient si j'ai bien lu. Certains s'en servent comme couvre-cadre si j'ai bien compris.
Merci encore pour ce petit article, content de pouvoir échanger avec vous ;-)
Jean-Luc Marrou (JLM)

Anonyme a dit…

cette ruche offre certainement des avantages pour l'apiculteur mais qu'en est-il de l'abeille ? quelle lien avec son environnement a l'abeille dans une caisse en plastique ? le matériau le plus "adapté" était sans doute la paille et les troncs d'arbre puis ensuite les planches de bois, maintenant le plastique... mais l'abeille elle ne cesse de décliner - pas seulement à cause de son "logement" bien sûr ...... Cdt FH

olivier bapteste a dit…

J'ai ajouter une photo que j'avais oublié pour montrer le couvre cadre en mousse. Cela se pose entre le nourrisseur et le toit.
Je n'ai pas de soucis particulier avec la fausse teigne.
En fin d'hiver, je dépose du candi sur les cadres. Pour se faire, je retourne le nourrisseur laissant alors un volume suffisant pour le candi. Mais pour limiter un peu l’excès de volume au dessus de la grappe qui serait une perte de chaleur, je dépose sur le candi un film en plastique, le nourrisseur retourné, la mousse isolante et enfin le toit.

Anonyme a dit…

Merci Olivier pour ces précisions et le rajout.
Certains utilisent le toit en tôle sur les ruches en plastique, vous avez déjà essayé ?
Un petit hors sujet.
Sur Arte vient de passer un doc interessant pour découvrir les ruches de nos amis allemands.
Vous pouvez voir le doc sur Arte encore quelques jours.
http://www.arte.tv/guide/fr/047268-008/les-coups-de-coeur-de-sarah-wiener
où le telecharger avec un logiciel comme captvty
J'espère que ça vous interessera ;-)
Passez de bonnes fêtes.
JLM

Anonyme a dit…

Bonjour, j'ai beaucoup utilisé les ruche Nicot mais je voulais avoir des ruches 12 cadres donc pas d'autre solution à par la ruche bois. Le gros problème des Nicot c'est la condensation pendant l'hiver en effet le bois absorbe l'humidité contrairement au plastique. Je retrouve régulièrement des cades moisis à la sortie de l'hiver dans les Nicot. Le nourrisseur est assez fragile et pas simple a nettoyer. Je préfère aussi avoir des ruches avec des couleurs différente dans un rucher.Je n’achète donc plus de Nicot par contre je les utilise pour les essaims.

olivier bapteste a dit…

Non je n'ai pas essayé les toits tollés. Sur les toits en plastique il y a un ergot prévu qui permet au toit de bien se clipper sur le nourrisseur et solidariser l'ensemble. Avec les toits tollés ce n'est plus possible.

Philippe a dit…

Merci Olivier pour cet article clair, loin des polémiques stériles.
J'utilise également des Nicots et j'en suis très satisfait Contrairement à ce qui est affirmé sur un des commentaires, je n'ai jamais remarqué un excès de condensation et donc d'humidité dans mes ruches. Je laisse le fond ouvert tout l'hiver, je ne place les plaques qu'à partir de la reprise de ponte en février.

olivier bapteste a dit…

Merci pour votre commentaire.
Moi il m'est déjà arrivé de constater de la condensation dans le nourrisseur. Ca c'est vrai, mais de la a dire que c'est un vrai soucis, je ne suis pas d'accord. Je trouve que depuis que je mets de la mousse isolante sous le toit je n'ai pas eu de condensation.
Je ne met même plus de fond sous le plancher été comme hiver. Je ne constate pas vraiment de différence. Les saletés sont mieux évacuées. Ce printemps mes plateaux étaient plutôt assez propre.
Si la ruche Nicot était aussi mauvaise que cela, je ne pense pas qu'elle fasse l'objet de vol, comme ce qui est arrivé a Bernard Nicollet. Il s'en ai fait volé 61 ruches. Si c'était vraiment aussi nul pourquoi perdre son temps a les voler. Cela m'attriste pour lui comme pour tout ceux qui se font voler leurs ruches.

Philippe a dit…

Je fais de même, je place un isolant sous le toit et aucun problème.
Je peux confirmer que la ruche Nicot plait car on m'en a volé 5 en 2012 soit la moitié de mes colonies.....
Philippe ex Papouille sur un forum apicole.

Anonyme a dit…

Bonsoir

J'espère que vous allez bien.
Un lecteur triste que votre blog se soit arrêté.
Jean-Luc Marrou (JLM)

olivier bapteste a dit…

Non, le blog n'est pas arrêté. Juste suspendu. J'ai beaucoup de travail professionnel ce qui me laisse moins de temps pour écrire. Mais je n'ai pas oublié le blog. Je suis juste moins ... prolifique.

Stéphane Marquis a dit…

Bonjour,
Voici une année que j'ai acquis mes 5 premières Nicots et ce pour des raisons assez similaires à Olivier. En plus de ne pas être un déménageur je ne suis pas crésus non plus. Ici en Suisse pour avoir une ruche du pays (bois suisse fabrication suisse) il faut compter envion 600 - 1000 CHF… non peinte bien entendu. Donc tant qu'à faire, j'ai voulu tester ces ruches plastique dont tout le monde conspue l'existence sans les avoir ne serais-ce qu'approchées. L'inconnu effraie et l'obscurantisme sévit.
Je dois dire que je suis tout bonnement bluffé. les abeilles évoluent très bien là dedans, personnellement je pense que si elles étaient mal elle déserteraient. Les colonies sont fortes voire même un peu trop et ce matin, en faisant le traitement d'hivers j'ai eu la surprise de constater qu'elles hivernent nettement mieux que dans les ruches en bois.
Côté dos c'est que du bonheur, habitués aux lourdes 12 cadres DB, c'est une bénédiction que de pouvoir les déplacer sans y laisser ses vertèbres.
Il reste maintenant à apprendre à les conduire au printemps… Plus petites et plus chaude que les DB 12 elles essaiment plus vite. A moi de caler mes nucleus.
Bref c'est décidé. Je fini les ruches en bois et les remplacent par des Nicots. Quitte à devenir le mouton noir de l'apiculture helvétique.

kristof Cros a dit…

Bonjour cher Olivier,

dans votre article vous parlez du problème que pose l'absence de poignées sur les corps Nicot.Et vous dites avoir lu que quelqu'un a résolu ce problème.Avez vous retrouvé cet article ? Quand on transhume à la main avec une hausse sur le corps,en pleine saison,mieux vaut en effet avoir des poignées.

olivier bapteste a dit…

Malheureusement je n'ai pas retrouvé le site internet. Je réfléchis a un système qui pourrait se mettre autour comme un cerclage en passant sous les deux extensions qui sont devant et derrière. Si j'ai une idée plus concrète je la mettrait.

Anonyme a dit…

Je cherche des infos sur la ruche nicot et je tombe ici par hasard. Je vois que vous cherchez des infos sur les poignées sur corps plastique ? Et bien j' en viens :D c' est par ici http://www.apiservices.biz/forum/4-f-a-q-foire-aux-questions/68431-ruche-nicot

olivier bapteste a dit…

Merci pour le lien.

jcl a dit…


J'ai installer des poignées sur mes ruches nicot
solide et sure sans aucun problèmes
vous déplacer une ruche avec une ou deux hausses
sans problèmes
cela facilite beaucoup le travail
je viens de terminer une pour un jeune apiculteur
débutant dans le métier le tout pour moins de
dix euros

olivier bapteste a dit…

Merci. Mais c'est quoi comme poignée ? Comment les avez vous fixé ?

jcl a dit…

reponse tardive sur les poignées sur ruche nicot

J'utilise une poignée noire sur platine de 140mm que je trouve dans les bricos marché
je trouve que cette poignée se marie bien avec la ruche nicot.la poignée st etienne est
plus grosse.
Je pose la poignée métal noir a la meme place de la ruche nicot deux morceaux de bois
je bloque avec un petit serre joint.je perce deux trou de cinq mm qui travers la ruche
je n'utilise pas le trou du milieu. je demonte serre joint et poignée.je perce un trou
coté extérieur de huit mm sans traverser la ruche.
Cote intérieure j'utlise une plaque inox de cinq cm de large et quinze cm de long pas trop
fin pour la rigidité.
Entre les deux plaque inox et poignée une entretoise en aluminium ronde de deux vintg cinq mm vendu dans tout les bricos marchés en barre de un metre au prix de deux euros le metre
Je réunis le tout avec des vis de liaisons vintg sept par trente sept mm vis nikelée que l'on trouve dans les bricolages a six euros les vings pièces.
donc quand je serres les vis elles se bloque sur l'entretoise aucune pression sur le plastique le tope serait de trouver des vis de liaisons en inox
Attention les nouvelles ruches nicot sont en deux élement ce qui remonte l'emplacement de la poignée a voir avec le toit nicot moi je j'utilise des toit en taule pas de probleme
recapitulatif
deux poignée a deux euros cinquante piece total cinq euros
quatre vis de liasons pour un euros ving centimes
entretoise de sept mm cinq de diametre creuse pour vintg centimes euros
plaque inox de recuperation ce qui fait mons de dix euros
Simple et prix raisonnable