samedi 18 juin 2011

Comment trouver une reine en 3 minutes ?

Comme indiqué dans un précédent billet, je vais expliquer comment trouver la reine rapidement. 

J’ai découvert cette méthode au cours de mon stage au rucher école de Nojals. C’est Monsieur Borie qui nous a expliqué comment faire.

Déjà je n’ai pas de photo à insérer dans ce billet car je n’en ai pas réalisé lorsque j’ai pratiqué moi-même cette méthode, mais l’explication suffira bien pour comprendre comment faire. Ce n’est pas compliqué.

Auparavant je cherchais la reine en sortant tout les cadres un par un, et il m’est arrivé bien des fois de ne pas la voir au premier passage, ni au deuxième ni d’ailleurs aux autres suivant. Je me souviens d’une ruche ou j’ai mis 2 mois pour trouver la reine qui était tellement rapide à passer d’un cadre à un autre. Je voyais bien qu’elle était là la reine, puisque il y avait de la ponte fraiche, mais elle se cachait bien. Et comme je ne voulais pas non plus refroidir trop longtemps le couvain, je n’insistais pas non plus trop de temps.

Lorsque j’ai reçu le programme du stage, j’ai bien lui qu’on devait nous montrer comment trouver la reine en 3 minutes sans toucher de cadres, mais je n’y croyais pas beaucoup.

Voilà ce qui nous é été expliqué. Le principe de la méthode repose sur la sensibilité de la reine à fumée.  En présence de fumée, la reine monte vers le haut de la ruche.  

Il faut retirer le toit de la ruche, et y déposer une hausse avec 5 ou 6 cadres dedans. Le mieux étant de mettre des cadres tirés. On repose sur la hausse le toit. Il est possible de laisser une petite ouverture sur le toit, c'est à dire en laissant ne le remettant pas complètement de manière a ménager une sorte de sortie pour la fumée. Mais ce n'est pas nécessaire. Il faut maintenant enfumer énergiquement par l’entrée de la ruche et tapoter le tour du corps sur les 2/3 et surtout sous le plancher, pendant au moins 2 min. Attention à la qualité de la fumée, qui doit être une fumée froide, et en bonne quantité.

Préparation de l'enfumoir.


Normalement la reine monte rapidement et va se trouver dans la hausse presque sous le toit de la ruche. Il faut faire attention si on veut le retirer que la reine ne se trouve justement pas dessous. Mais sauf si l'on veut vérifier que les abeilles soient bien montées, il n’y a pas encore besoin de retirer le toit.
Une fois les abeilles montées dans la hausse, il faut la décoller du corps et intercaler entre le corps et la hausse une grille à reine. Mais avant de décoller la hausse complètement  ne pas hésiter à mettre encore un bon coup de fumée sous la hausse pour bien faire monter la reine, puis mettre alors la grille à reine. 
Maintenant c’est fini. Il ne reste plus qu’a attendre tranquillement que tout le monde redescende gentiment. Il peut être nécessaire d’enfumer légèrement la hausse par le dessus pour faire aider les dernières abeilles à redescendre. Il faut retirer avec soins tous les cadres de hausse un par un et faire attention car la reine se trouve sur la grille ou sur le dernier cadre. Avec la reine se trouve aussi des males qui étant plus gros ne peuvent pas non plus passer a travers de la grille à reine.

J’ai pu tester cette méthode déjà par deux fois chez moi, et j’ai toujours trouvé la reine rapidement.  J’ai même laissé mon fils de 14 ans, le faire, et il a pu attraper la reine sans problème.

J’ai déjà entendu des critiques de cette méthode. Je les accepte. La principale critique c’est que c’est «barbare» et assez stressant. Barbare je ne suis pas vraiment d’accord, mais stressant pour la colonie surement. Ceci étant, le principal avantage, c’est que le couvain n’est pas refroidi ni perturbé par la manœuvre.  Par rapport a l’opération qui consiste à sortir tout les cadres un par un, le refroidissement est là beaucoup plus grand. Le second avantage, c’est la durée de l’intervention. En moins de 10 minutes la reine aura été repérée dans la hausse sur la grille à reine.  Pour un débutant c’est rassurant de connaitre une méthode qui marche presque a tout les coups et pour laquelle il y a très peu de risque d’abimer la reine.
Je ne dis pas qu’un amateur averti gagnera du temps, car avec l’habitude surement qu’en soulevant les cadres un par un cela va plus vite, mais pour un débutant qui veut s’initier ensuite au marquage de reine, c’est une bonne méthode qui lui retire pas mal de stress (à la reine non, mais à l’apiculteur oui).  Si l’apiculteur est moins stressé le marquage sera mieux réussi par la suite. 

Reine marqué en blanc pour l'année 2011


Et voilà le travail une reine de marqué rapidement. 

L'apiculture est tout a la fois :
  • Une science
  • Un art
  • Et un métier 

Merci Monsieur Borie. 


9 commentaires:

Anonyme a dit…

Bien joué, mais n'y a-t-il pas un risque de voir s'envoler la reine et de la perdre ? Merci.

Olivier a dit…

Bonjour,

En dehors d'un essaimage qui aurait pu se faire naturellement dans les heures suivants l'intervention, la reine ne peut pas s'envoler. Avant de s'envoler la reine arrête de pondre et maigris. Donc normalement il n'y a pas de risque. Et si elle venait a s'envoler, il ne faut surtout pas bouger. En règle générale elle va revenir vers sa ruche.

Pierre a dit…

Bonjour,
Le marquage des reines est pour moi la base d'une apiculture maitrisée. L'age de la reine est un facteur déterminant pour la santé de la colonie (plus de ponte, moins d'essaimage).
Pour s'entrainer à marquer des reines je me permet de conseiller de commencer avec des faux-bourdons : vous marquez une vingtaine de faux-bourdons sans les écraser et sans leur mettre de la peinture sur les yeux et normalement les gestes deviennent plus sûres avec les reines. Pour le clippage (coupe du bout d'une aile) pas de solution.
Pierre

Jean-marie a dit…

Bonjour,

Je suis un amateur depuis environ 8 ans et je suis très intéressé par l'acquisition d'une reine fécondée de la race "BUCKFAST".

Quel est le meilleur moment pour introduire une reine (avril et mai étant des mois forts concernant l'essaimage ?

Si l'on ne dispose pas de ruche orpheline, je pense que l'on peut procéder à la création d'une nouvelle ruche à partir d'une déjà existante, et ce en prélevant des cadres de couvains (non operculés ??)
==> Par contre, il doit falloir veiller à éliminer l'arrivée de certaines cupules de reines qui elles, seraient issues de la race d'origine.....
Je suppose que par la suite, via la ponte, la nouvelle espèce va se mettre totalement en place...
Ensuite comment doit se faire l'introduction ?
-Laisser la reine un certain temps dans sa cagette ?

==> précautions à prendre ???

Merci de bien vouloir m'éclairer.

Bien cordialement,

Jean-Marie.

Olivier a dit…

Bonjour,

Je vais essayer de répondre à votre mail qui a pleins de questions.

La meilleur période pour introduire une reine ? Sur ce point je dois rester humble et avouer que je n'ai pas une super grande expérience mais ce que j'ai lu et entendu tendrait à répondre ceci : le meilleur moment pour introduire une reine c'est en septembre. Le mieux veut dire avec le taux d'acceptation est le plus élevé. Pourquoi ? Parce que les abeilles ne peuvent plus se retourner et refaire une nouvelle reine car il n'y a plus de mâles. Mais, les meilleurs taux d'acceptations sont aussi obtenus plus la ruche à de jeunes abeilles. Ce qui permet d'introduire des reines des avril.

Je vous invite à lire ce que j'avais écrit sur ce billet http://abeille-passion.blogspot.com/2011/06/combien-de-temps-pour-que-ma-reine.html cela répond à l'autre question qui était comment faire pour préparer l'introduction.

Avec de l'abeille noire, les taux d'acceptation ne sont pas les meilleurs. Mais j'y suis quand même arrivé avec un échec sur 4.

Pour créer un essaim artificiel avec que des jeunes abeilles voilà comment faire. Le soir, prendre une ruche vide et la poser à coter de la ruche mère. Tourner l'ouverture de la future ruche à 180° par rapport à l'ouverture de la ruche mère. De la ruche mère qui doit être très populeuse bien sur, et au moins sur 6 cadres de couvains prendre 2 cadres de couvains et un cadres de nourriture. Ça ça marche en avril, et mai, mais en juin il faut 3 cadres de couvains et en juillet 4. Donc plus on est tard en saison plus il faut ponctionner les ruches. À la rigueur on peut aussi prendre un cadre d'une autre ruche pour renforcer le couvain. Compléter la ruche mère par un cadre neuf gaufré ou déjà tiré. Nourrir de sirop 50/50 les deux ruches histoire de stimuler, et par contre continuer à le faire sur la ruche fille tous les 3 jours. Refermer les deux ruches. Les veilles abeilles vont sortir de la ruches et retourner dans la ruche mère. Ne pas hésiter a réduire la porte d'entrée de la ruche fille. Maintenant on a une ruche qui a que de jeunes abeilles dans laquelle on pourra plus facilement introduire une reine en cagette. Mais quand on veut faire un essaim artificiel il vaut mieux déplacer la riche fille de plus de 3 km pour garder les butineuses. Au bout de 7 jours on ouvre la ruche fille et on détruit toutes cellules royales. Le 10 eme jours, à la réception de la reine en cage, il faut de nouveau vérifier qu'il n'y ai pas de nouvelle cellule. Mettre la reine en cage 24 h dans la ruche fille sans ses accompagnatrices. Retirer le clip de sécurité de la cagette pour que les abeilles libère la reine. Vérifier que la reine est libre 24 h encore après. Et encore 24 h après vérifier que la reine est bien libre sur les cadres. Si elle se trouve emballer par les abeilles la libérer avec un brumisateur et pas avec la fumée. Au bout de 7 jours vérifier la présence de ponte fraîche. Mais il se peux qu'au bout d'une vingtaine de jour les abeilles noires devenu plus veilles décident d'élever de nouveau un nouvelle reine. Ca ce n'est pas contrôlable. C'est le risque. Au bout de 60 jours la nouvelle race aura remplacé l'ancienne.

Voilà je pense avoir répondu à pas mal de question.

Bon courage.

Anonyme a dit…

bonjour olivier
j'ai mis en pratique ta technique de marquage des reines sur la premiére j'ai mis un couvre cadres vitré mais je pense que la lumiere a empeché les abeilles de monter (louper)
la deuxieme j'ai fait la meme chose mais j'ai mis le toit en plus en 2 minutes tous le monde était monté c'est facile de les voir avec le couvre cadre vitré (réussi)
amicalement

Olivier a dit…

La lumière empêche les abeilles de monter et surtout la reine qui craint la lumière.
Et puis il faut bien fumer. Mais une fois que tout le monde est bien monter, ça va vite pour prendre la reine.

Merci pour le compliment.

Anonyme a dit…

Bonjour,
Je tenais à te remercier pour cet article , j'ai passé avant hier un après-midi à essayer de trouver les reines en examinant chaque cadre (3 heures pour 4 ruches et ne trouver qu'une seule reine).
Hier j'ai adopté ta méthode et j'ai marqué 6 reines dans le même temps !
Je nourris (un peu) après intervention mes ruchettes et ruches pour m'excuser auprès d'elles de cette méthode un peu musclée.
Cordialement
Alain

reines d'abeille a dit…

Un bon conseil , je vais les mettre en pratique , un message de félicitations à des amis italiens :)Pardon pour la langue française , j'avais l'habitude de traduire :)